Division culturelle – À propos des aides

Pour demander une aide à la SPEDIDAM,il faut qu’au moins trois dates de représentation soient prévues.

Non, les dossiers Festival, Spectacle musical et Spectacle dramatique sont trois déclinaisons d’une seule aide : l’aide au spectacle vivant, dont vous ne pouvez bénéficier qu’une fois par an.
En d’autres termes une seule aide peut être versée par an, soit pour un dossier Spectacle musical, soit pour un dossier Festival, soit pour un dossier Spectacle dramatique.

Non, car l’aide de la SPEDIDAM est une aide aux salaires, vous devez être l’employeur direct des artistes et émettre les bulletins de paie.

Uniquement si vous remplissez un dossier dans la catégorie « spectacle dramatique » et si vous respectez le montant mensuel minimum indiqué dans les critères.

Les salaires minimum à respecter sont indiqués dans les critères de recevabilité des aides en fonction de la catégorie de dossier. Il n’y a pas de tarif maximum.

Non, l’aide concerne uniquement les artistes-interprètes, présents sur scène.

La demande peut concerner une série de concerts sur huit mois maximum, ces concerts pouvant être donnés par les mêmes artistes ou par des artistes différents. Le programme peut être le même ou varier d’une date à l’autre.

Non, l’aide de la SPEDIDAM couvre au maximum une période de huit mois.

La période court de la première date de répétition (ou de représentation en l’absence de répétition) que vous indiquez dans le dossier de demande d’aide jusqu’à la dernière date de représentation.

L’aide de la SPEDIDAM porte sur des dates postérieures à la commission d’agrément. Vous ne devez pas inclure des dates antérieures dans la masse salariale artistique. Pour éviter d’avoir à proratiser les aides à la création allouées à votre projet, vous pouvez indiquer à l’étape budget, dans « autres dépenses artistiques », le total des salaires chargés sur lesquels vous ne demandez pas d’aide.