L’avenir des droits des artistes

 dans Actualités N° 54, L'Édito, Magazine Actualités

L’avenir des droits des artistes commence par son lot d’inquiétudes, mais aussi d’espoirs, pour l’avenir des droits des artistes interprètes.

L’augmentation des perceptions pendant l’année 2010 au titre de la rémunération équitable, due en grande partie à la revalorisation des barèmes dans les lieux sonorisés, et l’assujettissement de nouveaux supports à la redevance pour copie privée constituent des éléments incontestablement positifs pour les artistes.

Mais les menaces sur nos droits n’ont jamais été aussi fortes. La convention collective de l’édition phonographique qui remet en cause ces droits et leur exercice, comme le récent rapport d’Emmanuel Hoog qui fait suite au rapport Zelnik en écartant les propositions d’ouverture qu’il contenait pour les usages sur Internet, sont autant de sources d’inquiétudes.
Jamais, depuis 1985, année de la reconnaissance de nos droits par le législateur, nous n’avions subi d’attaques aussi dures.

Au moment où se met en place le dispositif d’avertissement et de sanction d’Hadopi pour les usages illicites, où les pouvoirs publics contribuent au financement de la campagne « carte musique » qui profite pour l’essentiel à l’industrie phonographique, où les services en ligne doivent démontrer leur légitimité, il n’est pas acceptable que les artistes interprètes soient écartés de toute rémunération pour l’exploitation de leurs enregistrements dans le cadre des services à la demande comme c’est le cas aujourd’hui.

Nous vous invitons tous à interpeller vos élus, députés, sénateurs, responsables de parti politique, afin de leur faire prendre conscience de la formidable injustice qui est en train de voir le jour.
La SPEDIDAM, pour sa part, va tout mettre en oeuvre, notamment pendant cette année 2011, afin que vos droits soient reconnus et que des rémunérations soient perçues pour ces nouvelles exploitations.

Au-delà de ces priorités qui doivent nous réunir dans un même objectif, nous vous souhaitons pour 2011 le meilleur sur un plan artistique et personnel.

 

Droits des artistes

©Hervé ALL

 

Magazine numéro 54 / Janvier 2011